Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2015

Rien de nouveau sous le soleil... Désolé !

eclipsemaury.jpgDésolé de n'avoir strictement rien à dire de spécifiquement "baroque" ! Je n'y peux rien et en plus, étant à la retraite il est normal que j'éprouve le besoin de diminuer la pression sur la pédale de l'accélérateur surtout qu'à tous égards la France s'enfonce dans le crise et dans ses goûts suicidaires de sorte qu'on vient à s'accommoder des choses comme elles viennent.

Sur les banques de son pour Hauptwerk

Concernant les banques de sons, on est entré dans l'ère du gigantisme. 8 gigas de RAM ne suffisent plus aux banques des éditeurs qui sont les leaders. J'ai décidé de me fixer une limite. Je n'ai pas les moyens d'upgrader indéfiniment mon matériel. Comme je l'ai indiqué, je me préoccupe davantage de trouver les éléments manquants pour équiper deux paroisses en particulier. Et je partage selon certains conditions ce que je possède. C'est Noël, n'attendez pas trop...

Je note que le site spécifique où j'ai évoqué la simulation d'orgue à tuyaux m'adresse un peu plus fréquemment des demandes à propos de la documentation gratuite. La cause a progressé dans le milieu organistique de façon sensible mais encore insignifiante. Cela vient de ce que les marchands qui se sont emparés du filon sont évidemment beaucoup trop gourmands.

Livre sur le "tempérament musical"

Je rappelle que je n'en ai plus un seul et qu'il faut s'adresser à la Librairie Musicale Internationale de Marseille qui, aux dernières nouvelles en avait un peu moins de 30. Je ne peux pas modifier les articles de la boutique car je ne suis pas parvenu à réinstaller le logiciel en changeant de bécane. Donc le cas échéant je rembourse et je dirige les amateurs sur la LMI. J'ai du reste intérêt à laisser l'annonce car cette librairie ne fait pas de publicité particulière et il faut savoir qu'elle le détient.

Autre raison de ne pas me fatiguer, je vends un DVD à 17 ou 35 € toutes les morts d'évêque. J'ai consacré beaucoup de temps à rassembler des collections en scannant et retouchant des milliers de pages de musique. Désormais on trouve désormais énormément de choses sur Internet, notamment sur un site canadien. J'ai bien de quoi constituer un nouveau DVD d'orgue romantique mais le jeu n'en vaut pas la chandelle.

A la limite, tout ce que je peux faire c'est faire en sorte de transmettre un disque dur avec ma collection au site visé mais encore faudrait-il qu'il daigne indiquer "collection Musicreprints". Or il m'a piqué de façon très discourtoise un certain nombre de travaux. Nous vivons dans un monde de rapine et je ne vois pas d'obligation à assurer la dotation des générations montantes composées en majeure partie de parfaits gougeats.

Jouer de l'orgue, c'est tout ce que je peux faire en faveur de l'Eglise romaine

Rehausser l'intérêt des offices par une musique de qualité c'est je crois le "minimum syndical" quand cela est possible.Là où j'officie le curé a fait des études sérieuses au conservatoire, c'est un bon pianiste, il doit être conscient que c'est une chance d'avoir un organiste qui a d'abord été claveciniste et qui donc connait la musique convenant à l'instrument.

Mais ce n'est pas suffisant, la vie des petites paroisses rurales relève de la survie. Je ne sens pas d’intérêt très vif pour l'orgue là où je suis. La culture italienne a dominé le secteur et l'on y aime les sonorités "ondulantes", je sens toujours une résistance à ce qui est français. A part la satisfaction de quelques rares fidèles, j'ai l'impression quasiment d'être une sorte de fantôme. Mais cela me convient très bien. Je n'ai pris le poste que pour avoir un motif de continuer à travailler mon instrument et d'acquérir plus de liberté et d'aisance.

Dans les cathédrales et les grandes églises métropolitaine, l'affluence est certes plus considérable et peut même paraître impressionnante surtout lorsqu'il y a deux orgues et que les offices sont retransmis sur une chaîne télévisuelle. Mais je n'ai pas le sentiment que la vie spirituelle y soit plus profonde. Partout les discours sont bel et bien "usés" et souvent d'un banalisme assez réfrigérant. On vit un état de crise généralisée alors par superstition les gens se raccrochent à la religion qui leur était familière.

Pour quelqu'un qui s'est intéressé de près aux différentes religions et cultures et qui est remonté très loin dans le temps quand aux racines de l'Occident (VIIIème siècle avant J.-C.), et qui connait les traditions indiennes et asiatiques, le catholicisme demeure un vase clos à l'horizon des plus bas où tout est figé autour de crispations. Les réponses données sont donc parfaitement artificielles et inopérantes et procèdent d'une myopie plus ou moins délibérée.

A propos des persécutions subies par les chrétiens d'Orient

Tout ce que j'ai pu entendre dans une église où de la bouche d'un religieux francophone dans des vidéos est d'une insignifiance extraordinaire. On déplore les crime du "nouveau Califat", on fait une petite prière et c'est bâché. Je ne me souviens même pas d'une quête spécifique et d'appels aux dons sauf dans des revue comme "Valeurs actuelles". Alors quand à s'intéresser à la spécificité des églises moyen orientale, c'est le silence absolu. Évidemment, je l'ai déjà souligné, pas un mot de l'islam de ce qu'il est, n'est pas ou devrait être. Silence absolu le terrain est miné ! On a peur de sauter au moindre mot de travers sur un engin de mort.

Je note du reste que la focalisation sur les préoccupations moralistes évoquées dans l'autre post n'est que très occasionnelle dans un prêche : la dernière "manifestation pour tous" doit bien remonter à un an (j'ai repris une fonction à la rentrée 2014) et je doute qu'il s'en produise avant 2017. Mais quand on s'intéresse à l'actualité romaine et notamment aux derniers synodes, il n'est guère question que de l'obsession de la famille qui fout le camp. J'ai lu des pronostics étranges à ce sujet avec l'évocation d'un risque que les appréciations des marges de la conduite à tenir soient laissées aux autorités locales.

Mais sur les spécificités des chrétiens d'Orient, sur ce qui se passe précisément en Syrie, qui fait quoi ! C'est partout le néant. Je reçois divers revues de presse parfois avec plusieurs mois de décalage avec l'actualité et je découvre de temps à autre des articles valant la peine d'être lu, mais ce ne sont que lueurs fugitives.

Et comme ce n'est pas la vocation de ce blog de parler de questions spécifiquement religieuses, que je n'ai pas l'âme d'un militant pour quoique ce soit et qu'il me suffit de temps à autre de glisser un grain de sable dans le "Système" de la "pensée unique", je suis obligé de confirmer la mise en sommeil du blog. A moins que l'on ne me fasse part d'informations qui mériteraient d'être relayées. Cela ne risque pas beaucoup d'arriver je n'ai conservé de relations qu'avec 2 ou 3 collègues et je ne suis pas du genre à me rappeler périodiquement au bon souvenir des gens.